L’art s’invite au collège

Rapport d’orientation budgétaire 2023
2 février 2023
Semaine Manga 2023
6 février 2023

Le collège Jean de Tournes participe depuis le début de l’année au projet Les Imaginographes. Projet partenarial avec la DRAAC, la métropole, le Théâtre National Nouvelle génération et l’artiste Johann le Guillerm, il a pour but de sensibiliser la communauté éducative à l’art contemporain.

Le collège devient lieu d’exposition. De janvier à mai, des œuvres seront disposées dans les lieux différents du collège, permettant aux enseignants de se les approprier et ce dans plusieurs disciplines : Culture scientifique, Sciences physiques, Mathématiques, Lettres, EPS, Histoire des arts, Arts du cirque…

Des événements seront proposés à l’ensemble des élèves pour faire vivre les œuvres au collège : concours dessin, travail sur le point de vue, la lumière et création de poème en boucle pour le printemps des poètes.

Pratiquer singulièrement

Le projet s’adresse de manière singulière aux 13 élèves du dispositif ULIS qui participeront à des ateliers menés autour de ce projet par des membres de la compagnie :

  • des ateliers Philosophiques
  • un atelier « Chapiteau »
  • un atelier « Architexture »
  • un atelier « Mouvement »

Ils bénéficient également d’un parcours de spectateurs avec trois représentations, dont celle du spectacle Terces, sous le chapiteau de Parilly. 

L’artiste, Johann Le Guillerm

Funambule, jongleur, cavalier, acrobate ou dompteur, Johann Le Guillerm s’entoure de machines ou objets qu’il a créés, pour dompter les turbulences atmosphériques, provoquer des équilibres instables, démontrer par l’absurde des effets aux propriétés physiques inattendues.

Dans ce cirque de l’étrange, on découvre une ménagerie réunissant de singulières machines à la poésie folle et des modules en transformation perpétuelle. Tous ces objets, dont lui seul maîtrise la secrète animation et métamorphose, bousculent nos perceptions. Entre mécanique poétique et ingénierie fine, Le Guillerm échafaude, dompte et façonne un univers où l’on balance entre gravité et humour, légèreté et mystère, exploit et vulnérabilité. Dans une ambiance nocturne, caressée de sons végétaux et électro, la magie opère et plonge les spectateurs dans une douce féérie, un véritable mirage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq + neuf =