A vous le Centre-ville


A Vous le centre-ville ! La commune affiche son ambition pour une centralité attractive et dynamique : une opération de longue haleine qui débute par la rénovation du centre commerçant. Mobilier urbain, végétalisation, élargissement de la zone consacrée aux modes doux et à l’animation du centre-ville… Le projet vise à pacifier, embellir et dynamiser le centre-ville.

Hier, un nouveau quartier résidentiel

Le renouvellement du centre-ville de Fontaines-sur-Saône est un projet historique pour la commune. Les nouvelles résidences durables et espaces publics livrés en 2013 ont déjà considérablement modernisé le visage du centre-ville, autour de la place des Rendez-Vous. Entièrement renouvelé pour faire face à l’obsolescence des bâtiments, l’ancien quartier de la Norenchal s’est totalement réinventé pour devenir une zone résidentielle composée de bâtiments à taille humaine, à l’architecture contemporaine et aux performances énergétiques optimales (BBC et bâtiments passifs).

Et maintenant : le renouvellement du centre-ville

Le grand projet structurant de centralité de la commune a débuté à l’été 2017.
L’ambition de la municipalité est de dessiner les contours nouveaux des espaces et des équipements publics dans le centre-ville. Les enjeux sont importants puisqu’il s’agira de rendre plus agréable et de renforcer l’attractivité du secteur par une mise en valeur de l’offre commerciale, une meilleure qualité de vie et des déplacements facilités. Il s’agit de répartir au mieux les nouveaux équipements publics, d’articuler dans une logique de parcours résidentiel les types d’habitat et les services qui y seront proposés. L’objectif ? Réunir les conditions pour que chacun profite pleinement du centre-ville. Les riverains, les commerçants mais aussi l’ensemble des habitants de Fontaines-sur-Saône ont été invités à participer aux premières heures de ce projet qui se déroulera sur plusieurs années.

La modernisation des réseaux avant toute chose

Des travaux importants de rénovation ont été programmés dans la rue principale Pierre Carbon et sur la place de la Liberté. Durant tout l’été 2017, les réseaux de gaz naturel ont été modernisés.

Enrichir l’expérience des clients et des usages

Dans un second temps, le chantier portera sur la rénovation urbaine proprement dite. Prévus pour le printemps 2018, les travaux porteront sur la rue Pierre-Carbon, la place de la Liberté, le début de la rue Gambetta et le square de l’Europe. Le but est de pacifier, d’embellir et de dynamiser le centre-ville, en étudiant les fonctions et usages des différents espaces urbains, depuis les prestations esthétiques jusqu’à l’offre d’animation locale, la présence de terrasses en passant par la circulation piétonne et le stationnement.

 Pacifier les déplacements

Suite à cette concertation, les élus ont travaillé avec le cabinet Notus afin de définir les grandes orientations du projet. Le choix a donc été fait de redonner une véritable place aux modes doux (marche à pied, vélo) et en particulier aux piétons sur cette zone. Les aménagements actuels privilégient en effet les véhicules motorisés (60% de la surface) au détriment des piétons qui représentent pourtant jusqu’à 87% des déplacements observés sur la place de la Liberté en heure de pointe. Pour pacifier les déplacements, ralentir le trafic automobile, et redonner au centre tout le charme d’une place à vivre, les trottoirs seront élargis, et la circulation sera limitée à 30 km/h. La circulation dans la rue Gambetta s’effectuera en sens unique, entre la place de la Liberté et le croisement de la rue Jules Ferry. Ces nouveaux espaces piétons, outre le fait de produire une plus grande accessibilité, permettront de donner une véritable place à l’animation urbaine, à des initiatives commerçantes (expositions, stands…) ainsi qu’à des événements publics. Des pistes cyclables sont également prévues. La priorité donnée aux modes doux, à l’animation et à la convivialité entraîne la suppression de quelques places de stationnement sur et autour de la place de la Liberté. Le stationnement dans la rue Pierre Carbon sera maintenu pour un accès facilité aux commerces.

Place de rencontres, place végétale

Pour améliorer la qualité du cadre de vie, et recréer un lien entre les espaces naturels (Saône et balmes boisées) qui entourent le centre-ville, le végétal retrouvera sa place dans les rues (arbres plantés, mobilier urbain végétalisé…). Bancs, assises « en conversation », espaces pour des terrasses, ombre des arbres… la place de la Liberté retrouvera son rôle de place à vivre, au même titre que le square de l’Europe, devant l’ancienne Mairie, qui bénéficiera également d’un réaménagement.

Renouer le lien entre la ville et la Saône

L’entrée de la rue Pierre Carbon, à l’angle avec les quais de Saône, bénéficiera elle aussi d’une cure de jouvence. L’objectif étant de rendre agréable l’entrée de ville, et de créer un lien avec la Saône en sécurisant le passage des piétons. Un plateau piéton au carrefour et des trottoirs élargis, là aussi, devraient permettre d’améliorer considérablement la qualité de ce secteur.

Le projet avance en concertation

L’agence Poly’gones a été mandatée pour aller à la rencontre des habitants et orchestrer une consultation citoyenne importante. Les premiers échanges souhaités avec les Fontainois ont déjà eu lieu au printemps 2017 avec une réunion publique et des rencontres ouvertes sur la place de la liberté. Près de 200 habitants présents ont ainsi pu s’exprimer sur chaque question. Les échanges ont porté par exemple sur les problématiques de parking et d’accessibilité et sur la manière d’organiser la mobilité, le cheminement d’un lieu ou d’un magasin à un autre, de privilégier les modes doux, de valoriser les commerces… ; des attentes ont aussi été exprimées en matière de mobilier urbain ou de place accordée au végétal.

Et demain, un peu plus loin

Autour de l’ex-école maternelle Brillenciel, une dernière étape du projet de centralité concerne le secteur des rues Vignet-Trouvé, Escoffier-Rémond et Jules-Ferry. Témoignant toujours de la volonté de construire une ville confortable et attractive, cette nouvelle phase de la restructuration intègrera des questionnements autour de l’espace public partagé et du développement des modes doux de circulation conjugués à la poursuite de la qualité urbaine et architecturale. D’ici la fin du mandat, un plan d’ensemble sera énoncé pour définir les emplacements des équipements publics à positionner, tels qu’une nouvelle crèche et un espace dédié aux seniors ainsi que les typologies d’habitat qui respecteront l’enjeu du parcours résidentiel. Là encore, la participation du plus grand nombre d’habitants lors des différents rendez-vous de la consultation citoyenne sera essentielle.

La parole habitante doit être à la hauteur d’un projet d’envergure que chacun doit pouvoir s’approprier.

Thierry Pouzol, Maire