Urbanisme et mobilités : pour une ville confortable


L’évolution de l’environnement urbain passe par de nombreux travaux visant à améliorer les voiries, à revoir les différents réseaux (assainissement, adduction d’eau, énergie, éclairage, téléphone) et à sécuriser la circulation des piétons et des voitures. Tous ces aménagements s’inscrivent dans une vision plus large et à plus long terme de la commune, concrétisés par des projets urbains qui changeront sensiblement le visage des lieux.

L’évolution du Centre-Ville

Sous l’égide de l’ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine), le visage du centre-ville a été totalement redessiné. Le programme de démolition-reconstruction a abouti à la livraison de près de 300 nouveaux logements. Distribués en petits îlots qualitatifs, ils répondent pleinement à l’objectif affiché de mixité sociale. Cette opération prédestinait l’évolution future du centre-ville et l’ambition affichée de poursuivre une programmation d’habitat et d’équipement sur un périmètre élargi entre la rue Pierre Carbon, la rue jules Ferry, le clos du maquis et l’ancienne école maternelle Brillenciel.

Et demain…

Autour de l’ancienne école maternelle, dont les orientations qui commencent à se dessiner, des enjeux forts seront questionnés : la nature de l’espace public partagé, les modes doux, la qualité urbaine et architecturale, tout comme la volonté de créer les conditions d’une ville confortable et toujours attractive. Découvrir le projet A vous le Centre-ville

Aux Marronniers

Depuis plusieurs mois, une démarche ambitieuse de territoire est entreprise pour accompagner la transformation du plateau des Marronniers. Lancé conjointement par la commune, la Métropole et le bailleur Lyon Métropole Habitat, le projet de requalification est et sera mené en concertation avec les habitants du plateau. Outre la rénovation de la médiathèque et le transfert de l’école de musique, plusieurs aménagements sont déjà intervenus dans l’enceinte de la résidence Lyon Métropole Habitat. La démarche globale d’amélioration du vivre-ensemble, appelée à se poursuivre, s’est aussi traduite par des actions sur la propreté et la tranquillité publique. Le programme de requalification sera engagé avant la fin du mandat. Découvrir le projet A nous les Marronniers

Voirie et cadre de vie

L’intervention sur la rue Gambetta a permis l’enfouissement des réseaux et des raccordements en eau potable et dans un second temps celui des réseaux électriques, télécom et numériques. Les riverains ont ainsi pu bénéficier directement de ces nouveaux aménagements qui valorisent le cadre de vie tout en sécurisant les équipements. La réfection des réseaux de gaz de la rue Pierre Carbon s’inscrit dans une même démarche de modernisation des infrastructures. Très bientôt, c’est l’ensemble des aménagements publics de la rue Pierre Carbon, de la place de la Liberté et d’une partie de la rue Gambetta qui seront repensés avec l’objectif de pacifier le centre, de le rendre plus accessible et plus agréable. Un parking entre le chemin des Meuniers et du Train bleu a pu voir le jour grâce à un cofinancement intercommunal avec Rochetaillée. La nécessité de pacifier et d’optimiser la circulation automobile venant du quai était primordiale. La possibilité de réaliser un vrai parking sur le site était devenue incontournable avec d’un côté les riverains et de l’autre une fréquentation de plus en plus importante des Rives de Saône. C’est ainsi que la capacité de stationnement est passée de 4 à 16 places. L’installation d’un éclairage public choisi et le souhait de planter des végétaux a finalisé son intégration dans un cadre de vie de qualité.

Economies d’énergie

Sur le plan budgétaire, le passage progressif de l’éclairage public aux LED, beaucoup moins énergivores, a permis de réaliser des économies substantielles. La prise en compte volontariste du volet énergétique s’est par ailleurs traduite par la réalisation d’un audit par le Sigerly concernant tous les bâtiments publics de la commune. Des travaux d’améliorations sont d’ors et déjà engagés sur différents bâtiments (19 800 € seront économisés sur le plan éclairage dès 2018).

Tous doux, les déplacements

Des efforts portent sur le développement des modes doux de circulation. C’est ainsi que l’aménagement du chemin des Rives (pédestre et cycliste) reliant la rue Gambetta à la Saône a vu le jour. L’action municipale a également abouti au déploiement d’arceaux à vélos dans une dizaine de lieux de passage. Une étude de circulation à l’échelle des 5 communes voisines est en cours pour un rendu prévu en septembre 2017. Objectifs : diminuer les points de congestion et anticiper les évolutions démographiques.