| 17 août 2017 Inconnu | Min :17°C Max  21°C |
RSS
JE SUIS ICI >>> Accueil > Mes rendez-vous > Evènements > Agenda
Agenda
Diminuer Augmenter Actualiser Mail imprimer Ajouter au favoris

Place de la Chardonnière

Un an après sa disparition : l’hommage à Hervé Cornara

Un an jour pour jour après la disparition d’Hervé Cornara dans l’attentat de Saint-Quentin-Fallavier, un hommage poignant a été rendu au père de famille, au citoyen Fontainois au chef d’entreprise, en présence de ses proches, sa veuve et son fils.

Aux côtés de la famille et des habitants, de nombreux officiels étaient présent pour partager ce moment de recueillement, parmi lesquels Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur (qui a remis à Hervé Cornara la légion d’honneur à titre posthume), Michel Delpuech, Préfet de Région ou encore Gérard Collomb, Sénateur-Maire, Président de la Métropole de Lyon. 

Pour tous, ce dimanche 26 juin 2016 exprimait la volonté de rendre un hommage perpétuel à Hervé Cornara pour son dévouement citoyen, à Fontaines-sur-Saône, dans le quartier des Marronniers où il a vécu. Après une brillante interprétation de la chanson « un jour » de Damien Sargue par la maîtrise de l’opéra de Lyon, le Maire de Fontaines-sur-Saône, Thierry Pouzol, s’est exprimé sur la nouvelle place Hervé Cornara.

L’art face à l’obscurantisme

« L’unanimité du conseil municipal a été actée pour renommer cette place, au cœur du quartier où Hervé a vécu, où il a grandi, et où il a travaillé sans compter, bénévolement, pour le bien de ses voisins » a-t-il expliqué. « En plus de donner son nom à cette place, nous avons souhaité édifier une œuvre d’art en sa mémoire… parce que l’art et la culture sont un rempart face à l’obscurantisme. Cette sculpture réalisée à quatre mains par Marc Da Costa et Dominique Sagnard, tous deux artistes locaux, représente l’écorce de l’arbre de la vie, cette enveloppe qui reste et qui demeure. Celle que l’on grave de nos souvenirs et de nos initiales. Des mains, 54 pour son âge, symbole de son engagement pour les autres, la colombe pour ce sentiment de liberté et de paix auquel il était attaché et la nature pour laquelle il avait une sensibilité particulière. La lumière enfin, pour illuminer l’œuvre… pour éclairer notre chemin à tous, dans ce qui s’apparente parfois à de l’obscurité.  »

« Nous partageons la douleur de toutes les victimes du terrorisme »

Laurence Cornara, veuve d’Hervé, s’est exprimée à son tour. Dans un discours vibrant, elle a souhaité rendre hommage à toutes les victimes. « L’hommage que la France rend aujourd’hui à Hervé est également un hommage auquel je souhaite associer toutes les victimes du terrorisme et leurs familles partout dans le monde. Nous partageons leurs douleurs et sans les connaître nous nous sentons proches.  »

Déterminée à rester forte dans un pays de libertés, Laurence Cornara a appelé à lutter « contre la négation de nos valeurs et de nos libertés individuelles ». Celle qui s’est attelée à poursuivre l’œuvre de son mari en reprenant la direction de l’entreprise familiale, a souligné combien la liberté des femmes se devait d’être préservée.

Un statut de victime du terrorisme officiellement reconnu

Bernard Cazeneuve, avant de remettre la légion d’honneur à Hervé Cornara à titre posthume, est revenu sur les circonstances du drame.

« Il est insupportable de penser qu’une personne aussi digne d’estime, qui a suscité l’amitié et l’amour autour de lui, est tombée victime d’un projet criminel inspiré par la seule force de la haine » a-t-il déclaré.

« Car, nous le savons, Hervé CORNARA est tombé victime du terrorisme. L’enquête judiciaire, qui n’est pas close en dépit de la mort de son assassin, nous dira précisément dans quelles conditions a été préparé cet horrible crime. Mais nous savons déjà, avec la force de la certitude, que le crime affreux de Saint-Quentin-Fallavier n’était pas un fait-divers d’une cruauté particulière. Il a résulté de la guerre qui a été lancée contre notre pays, en raison des valeurs qu’il défend, par l’organisation terroriste Daesh et qui a fait depuis lors d’autres malheureuses victimes.  »

Gravé dans les mémoires

Gravé dans la mémoire des Fontainois, le nom d’Hervé Cornara l’est désormais sur le socle de l’œuvre installée au cœur du quartier. La plaque « Place Hervé Cornara » a été dévoilée au public. La cérémonie s’est poursuivie par un lâcher de colombes, puis la Marseillaise a été interprétée par la musique de l’infanterie de Lyon.

La mémoire d’Hervé Cornara a été honorée par ses proches, mais aussi par toute une ville, et au-delà, par la nation. La cérémonie, à la fois solennelle et humaine, riche en émotions, demeurera dans les mémoires celle d’une ville rassemblée dans l’épreuve et déterminée à se souvenir d’une figure Fontainoise dont l’altruisme a été salué par tous.

E-KIOSQUE
Photos
img_7453.jpg
img_7457.jpg
img_7463.jpg
img_7475-panorama.jpg (...)
img_7510.jpg
img_7515.jpg
img_7529.jpg
img_7542.jpg
img_7560.jpg
img_7589.jpg
img_7602.jpg
img_7618.jpg
img_7627.jpg
img_7652.jpg
img_7665.jpg
img_7712.jpg
Retour en haut de la page

 

26/06/2017
Rue Pierre Carbon fermée au mois d’août
Tout l’été à compter du 26 juin, les réseaux de gaz naturel seront modernisés. Après bientôt 40 années d’existence, l’infrastructure de la rue Pierre-Carbon est régulièrement défaillante, nécessitant des (...)
lire >>
09/09/2017
Rendez-vous sur Saône
Préparez votre rentrée le samedi 9 septembre. Nouveaux habitants, associations, commerçants, tout Fontaines a Rendez-vous sur Saône !
lire >>
Photos, documentation municipale, vidéos, etc.
Chercher un équipement.
Mairie, bureau de poste, bibliothèques ou encore numéros d’urgence (...)
État civil, permis de conduire, passeport, etc.
Mairie de Fontaines-sur-Saône
25, rue Gambetta 69270
Fontaines-sur-Saône

Tel : 04.72.42.95.95
Fax : 04.78.22.71.95
Email : contact@fontaines-sur-saone.fr
Horaires d’ouverture

Tous les jours de la semaine de 8h30 à 12h et de 14h à 17h
sauf le mercredi : ouverture seulement le matin de 8h 30 à 12h
sauf le samedi : ouverture seulement le matin de 8h 30 à 11h30

| Accessibilité | Plan du site | Crédits | Mentions légales | Contact | Ajouter aux favoris
  2011 © Ville de Fontaines-sur-Saône